La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

ANNEXE A

À remplir pour le programme de mise aux normes des installations septiques


 Je sécurise ma piscine


 

 

SYSTÈME D'ALERTE AUTOMATISÉ

Quand chaque minute compte!

En cas d'urgence la municipalité vous appelle!


 

Nos coordonnées

165, rang de Michaudville

Saint-Barnabé-Sud (Québec)

J0H 1G0

450 792-3030

450 792-3759 - Télecopieur

Courriel: info@saintbarnabesud.ca

 

Heure d'ouverture

Lundi

8h30 à 12h30 et 13h00 à 15h00

Mardi

8h30 à 12h30 et 13h00 à 15h00

Mercredi 

8h30 à 12h30 et 13h00 à 15h00

 Jeudi

8h30 à 12h30 et 13h00 à 17h00

 Vendredi

FERMÉ 


 

Pour consulter le rôle d’évaluation foncière et le compte de taxes d’une propriété.

Vous pouvez accéder au portail ici


 

NOUVEAU RÔLE D'ÉVALUATION FONCIÈRE pour les années 2019-2020-2021 pour Saint-Barnabé-Sud

Pour le consulter, cliquez ICI


MATRICE GRAPHIQUE et rôle d'évaluation

 

 



 

 


 



 

 

 

 


Épinglette du

175e de 

St-Barnabé-Sud

1840-2015

3.00 $ chaque au bureau municipal ou

4.00 $ chaque par la poste


Fier partenaire

 

 

 

 

 


 

Régie intermunicipale de protection incendie du Nord des Maskoutains

450 252-5027

Andrée-Anne Beauregard, directrice générale   |   Directeur du service incendie - 450 250-2495


 

 

 

Calendrier des séances de la R.I.P.I. du Nord des Maskoutains

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Saint-Hugues, le 17 août 2020  15 :30

 

La Régie intermunicipale de protection incendie (ci-nommé « Régie ») tient à aviser tous les citoyens des municipalités de Saint-Barnabé-Sud et Saint-Hugues qu’elle a demandé la réactivation de son service de premier répondant auprès du CISSS de la Montérégie-Centre. La Centrale d’Alerte-Santé a effectué la réactivation en date du 11 août 2020.   

Merci à tous,  

Benoit Gaudette,  Directeur RIPI Nord des Maskoutains                                                       

Andrée-Anne Beauregard,  secrétaire-trésorière

Christine Viens, Lieutenante responsable des premiers répondants


 

Levée de l’interdiction pour les feux à ciel ouvert
Saint-Hyacinthe, le 1er juin 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a décidé de modifier l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité, notamment pour la MRC des Maskoutains.
À l’approche de l’été, avec la feuillaison des arbres et arbustes et l’apparition de la verdure, ainsi que l’augmentation des taux d’humidité relative, les risques associés aux feux à ciel ouvert diminuent dans plusieurs régions, ce qui permet au MFFP de lever une partie de l’interdiction qui est en vigueur depuis la mi-avril.


Respecter la réglementation de sa municipalité
La réglementation municipale interdit à toute personne de faire un feu de brûlage sans avoir demandé et obtenu préalablement du directeur du service incendie de sa municipalité, un permis de brûlage émis en conformité avec le règlement applicable.
Les conditions d’obtention d’un permis de brûlage et les autres précisions utiles doivent être validées auprès du Service incendie de votre municipalité, notamment pour les éléments suivants :


• Un surveillant doit être sur place, de l’allumage jusqu’à l’extinction complète de l’incendie;
• Il faut avoir de l’équipement sur les lieux pour combattre l’incendie;
• L’amoncellement de matières combustibles doit être au maximum de 25 mètres carrés par 2,5 mètres en hauteur.
• Il ne faut pas utiliser les matières suivantes :
o Pneus ou produits à base de caoutchouc;
o Déchets ou ordures (construction ou autre);
o Produits dangereux;
o Tout produit proscrit par les lois ou règlements.
• Le brasier doit être à au moins 25 mètres de tout bâtiment ou structure combustible;
• Aucun brûlage n’est permis si la vitesse des vents dépasse 20 km/h;
• Aucun brûlage n’est autorisé si l’indice de la SOPFEU est ÉLEVÉ, TRÈS ÉLEVÉ ou EXTRÊME. Vous pouvez faire une vérification quotidienne sur le site de la SOPFEU au www.sopfeu.qc.ca.
• Il est important d’aviser le service incendie avant l’allumage et lors de l’extinction complète;
• Tout manquement constitue une infraction et est passible des sanctions prévues à la réglementation municipale.
Si vous avez des questions, nous vous invitons à communiquer avec votre service incendie.


Guylain Lambert
Technicien en prévention des incendies
805, avenue du Palais, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 5C6
Tél. : 450 774-3127 | Cell. : 418 955-7071 | Téléc. : 450 774-7161
prevention.incendie@mrcmaskoutains.qc.ca | www.mrcmaskoutains.qc.ca

 


 

Après 25 ans d’absence, la SOPFEU annonce le grand retour de Garofeu
Québec, le 28 avril 2020 – Après plus de 25 ans d’absence, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) est heureuse d’annoncer le grand retour d’un personnage qui a marqué l’imaginaire de nombreux enfants au cours des années 1980. Garofeu, le fier petit tamia rayé, reprend du service avec la SOPFEU. Il agira comme porte-parole de la Société auprès des enfants et des familles, afin de faire la promotion de la prévention des incendies de forêt.
Consciente que les jeunes sont un vecteur de changement social, la SOPFEU souhaite contribuer à former une nouvelle génération de citoyens responsables face à l’utilisation du feu. En s’adressant aux jeunes, la SOPFEU interpelle aussi les parents afin de les amener à être des modèles pour leurs enfants. Tout au long de la saison 2020, une série de douze vignettes présentant les « Astuces de pro de Garofeu pour toute la famille » sera diffusée dans les médias sociaux. De plus, au cours des prochains mois, l’équipe de prévention de la SOPFEU développera du matériel pédagogique pour les enfants du préscolaire et du primaire.
Concours de dessins à colorier
Pour marquer son grand retour, Garofeu lance un concours de dessins à colorier pour les enfants de 12 ans et moins. Ce concours vise à promouvoir le respect des interdictions de faire des feux à ciel ouvert, ainsi que l’utilisation de foyers munis de pare-étincelles. Il vise également à présenter des options sécuritaires et écologiques aux brûlages de rebut et de résidus verts, qui causent quelque 150 incendies affectant la forêt chaque printemps.
Les enfants pourront soumettre trois dessins par courriel ou par la poste. ( DESSIN 1, DESSIN 2, DESSIN 3 ) Soixante-quinze sacs à dos étanches, d’une valeur de 20 $ chacun, seront attribués par tirage au sort parmi les participants, au début du mois de juin. Les détails du concours se retrouvent sur le site web de la SOPFEU.
Histoire de Garofeu
Garofeu a fait sa première apparition publique le 31 mai 1979, en présence du ministre des Terres et Forêts de l’époque, M. Yves Bérubé, et ce, à l’occasion du banquet du 40e anniversaire de l’Association forestière québécoise. Le sympathique personnage devenait ainsi la figure de proue des campagnes de prévention menée par Conservation-Québec, un organisme regroupant les sept sociétés de conservation chargées de la protection des forêts avant la création de la SOPFEU.
Garofeu est un tamia rayé, communément appelé suisse. Il avait été choisi de préférence à tout autre animal à cause, bien sûr, de sa frimousse adorable, mais aussi en raison de ses qualités en forêt. La réputation du tamia est irréprochable. Il est sympathique et prévoyant. On le voit souvent en forêt et il a d’excellentes habitudes de conservation.
Son nom avait été déterminé à l’issue d’un concours organisé par Conservation-Québec au cours duquel plus de 10 000 suggestions avaient été reçues. C’est le jeune Marc Bérubé, de La Tuque, qui avait remporté le 100 $ promis par le ministère des terres et Forêts.
Des activités de prévention qui portent des fruits
Chaque année, la SOPFEU doit combattre quelque 450 feux en zone de protection intensive. Les activités de prévention déployées par la SOPFEU et ses partenaires au cours des dernières années ont tout de même permis de réduire considérablement le nombre de feux de cause humaine affectant la forêt québécoise. Ainsi, depuis 1984, une diminution moyenne de 17 incendies de cause humaine par année a été observée. Malgré ces excellents résultats, la SOPFEU rappelle que 82 % des incendies allumés au Québec l’an passé étaient imputables à l’activité humaine. La collaboration de tous demeure essentielle pour en diminuer l’occurrence.
— 30 —
Source :
Service de la prévention et des communications de la SOPFEU
Information :  (http://sopfeu.qc.ca/porte-parole/)

 


 

 

Permis de brûlage   (voir communiqué)

Pour un permis de brûlage, veuillez communiquer avec:

La régie intermunicipale de protection incendie du Nord des Maskoutains

Benoit Gaudette, directeur RIPI Nord des Maskoutains

Téléphone : 450-250-2495 |  Courriel:  regiedg@mrcmaskoutains.qc.ca

 

Consulter le Règlement # 03-2019 Concernant la sécurité incendie, en particulier l’article 6 qui touche les feux extérieurs.

 


Service régional de prévention incendie

Chronique no 18. mai 2020

Chronique no 17, mai 2020


 

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité
Saint-Hyacinthe, le 23 avril 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, en collaboration avec la Société de 

protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a décidé de modifier l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité.
Depuis 8h ce matin, cette restriction est en vigueur pour toutes les municipalités de la MRC des Maskoutains. Cette interdiction annule temporairement tous les permis de brûlage émis par votre service incendie, notamment pour les feux de branches et ceux en milieu agricole. Il faut préciser que les feux dans un foyer conforme, fermé et avec pare-étincelles demeurent permis.
La collaboration de tous est essentielle pour que l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure a pour but de limiter les risques d'incendie de forêt. Rappelons qu’en vertu de l’article 239 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.
Si vous avez des questions, nous vous invitons à communiquer avec votre service incendie ou à consulter le site de la SOPFEU : https://sopfeu.qc.ca/
 


 

Conseils pour le temps des fêtes!

 

 

 


Grâce à la Clinique vétérinaire Douville, les pompiers de la Régie intermunicipale de protection des incendies du nord des Maskoutains disposent maintenant de deux ensembles de trois masques à oxygène pour animaux de compagnie. Avec cette contribution, les pompiers pourront donner de l’oxygène à un animal qui à inhalé de la fumée lors d’un incendie, ce qui pourrait permettre de leur sauver la vie.
Nous tenons à remercier l’organisme Réanimo2 qui nous a donné les renseignements sur le programme et nous a assistés durant le processus d’acquisition des masques ainsi qu’à Any Morissette et Patrick Beaudoin, propriétaire de la Clinique vétérinaire Douville, pour nous avoir fait le don des masques respiratoires. Nous tenons également à souligner que l’équipe de la Clinique vétérinaire Douville demeure toujours disponible afin d’accueillir et de donner les meilleurs soins à vos petits êtres chers avec professionnalisme et un service exceptionnel.


 

 

Semaine de la prévention des incendies

6 au 12 octobre 2019 - La Semaine de la prévention des incendies se déroulera du 6 au 12 octobre prochain sur le thème, « Le premier responsable c'est toi! ».

Partout au Québec, plusieurs activités seront organisées pour promouvoir les comportements sécuritaires à adopter au quotidien afin de prévenir les incendies. 


 

Vous vous apprêtez à vous installer dans votre nouvelle demeure : pensez sécurité incendie!

  • Assurez-vous que les sorties, les corridors et les autres voies de circulation sont libres d’accès.
  • Vérifiez s’il y a des avertisseurs et s’ils fonctionnent bien.
  • Prévoyez un plan d’évacuation et identifiez le point de rassemblement.

L’été est à nos portes et vous prévoyez utiliser votre barbecue?

Sachez comment l’utiliser en toute sécurité !

  • Installez votre BBQ à une distance d’un mètre de tout objet ou de toute matière combustible tels que murs, portes, arbres.
  • Nettoyez votre BBQ régulièrement afin d’éliminer les graisses susceptibles de s’enflammer.
  • Gardez une distance sécuritaire entre vous et l’appareil et ne fumez pas à proximité lors de l’allumage et de son fonctionnement.

 


 

     

SERVICE RÉGIONAL DE PRÉVENTION INCENDIE  
Chronique de la MRC des Maskoutains
Numéro 15, Mai 2019

 



 

SERVICE RÉGIONAL DE PRÉVENTION INCENDIE
Chronique de la MRC des Maskoutains
Numéro 14, Février 2019

 


Installation et entretien de l'avertisseur de fumée

Profitez du changement d'heure pour vérifier vos avertisseurs !

On avance nos horloges d'une heure dans la nuit du 9 au 10 mars.

 

 

 


 

 

L'avertisseur de monoxyde de carbone est désormais obligatoire dans votre municipalité

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et sans saveur, qui case chaque année des décès.  Pourquoi?  Parce que les maisons sont plus étanches qu'auparavant et les appareils à combustion sont beaucoup plus performants.

 Chronique de la MRC de Maskoutains - No. 9 - décembre 2017


 

Décembre et sa magie de Noël sont arrivés! Assurez-vous de prendre les précautions nécessaires pour un temps des Fêtes sécuritaire :

  • évitez de surcharger le circuit électrique et éteignez vos guirlandes lumineuses la nuit ou avant de quitter votre résidence;
  • ayez toujours à l’œil les appareils de cuisson en fonction;
  • gardez dégagées les sorties, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur;
  • arrosez régulièrement le sapin naturel et gardez-le loin de toute source de chaleur.

 

L'AVERTISSEUR DE MONOXYDE DE CARBONE

Y a-t-il dans votre environnement:

- Un appareil de chauffage ou de cuisson alimenté par du gaz naturel, propane, kérosène?

- Un foyer, un poêle alimenté au bois ou au gaz?

- Un garage attenant à une résidence?

Si oui, la présence de l’avertisseur de CO peut être essentielle!

Cliquez ici pour en savoir plus!


 

Pour une troisième et dernière année, c’est sur le thème « C’est dans la cuisine que ça se passe » que se tiendra, du 7 au 13 octobre 2018, la Semaine de la prévention des incendies (SPI).

 

Visionnez ici la très populaire capsule vidéo de «Bob le Chef et le barbecue » pour un avant-goût de la Semaine de prévention des incendies (7 au 13 octobre 2018).

 


 

 

Au chalet, en camping, au camp de chasse ou de pêche, assurez-vous d'une ventilation adéquate en tout temps! En effet, les appareils de plein air à combustible utilisés pour cuisiner, chauffer ou éclairer peuvent produire du monoxyde de carbone (CO), un gaz toxique voire mortel.

Rappelez-vous que seul un avertisseur de CO peut vous alerter et vous sauver la vie! 


Avant de faire un feu en plein air, assurez-vous qu’il n’y a aucune restriction en vigueur, veillez à avoir une source d’eau à portée de main ainsi qu’un emplacement sécuritaire et gardez à distance les bonbonnes de gaz propane et autres combustibles. Avant de quitter, éteignez-le et vérifiez que toutes les braises sont complètement refroidies.  

 

 


 

Vous vous apprêtez à vous installer dans votre nouvelle demeure : pensez sécurité incendie!

Une liste de judicieux conseils en matière de prévention et de sécurité incendie est mise à votre disposition afin d’assurer votre protection et votre bien-être.

Lire plus.,,,

 


 

Vivement l’été et la cuisine sur le barbecue, mais prenez garde aux risques d’incendie! Utilisez votre BBQ à l’extérieur dans un endroit aéré. Assurez-vous de nettoyer régulièrement les grilles et les brûleurs ainsi que de vérifier les conduits d’alimentation. Ne laissez jamais sans surveillance les aliments que vous cuisez. Et n’oubliez pas que les bonbonnes doivent toujours être remisées de façon sécuritaire. Bonne saison des grillades!


 

La saison des incendies de forêt est bel et bien commencée 

Après un début de printemps frais et pluvieux, le beau temps et la chaleur commencent à s’installer au Québec. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rappelle que ces conditions printanières sont propices à l’éclosion d’incendies en bordure de forêt et à proximité des municipalités. Durant la fin de semaine, une vingtaine d’incendies se sont déclarés dans la province, tous causés par l’activité humaine. 

Au printemps, la présence de feuilles mortes, d’herbe sèche et de branches sur le sol entraîne des variations rapides et fréquentes du danger d’incendie. En effet, ces combustibles s’assèchent rapidement sous l’influence du vent et du soleil et deviennent ainsi très inflammables. Ces effets sont d’autant plus importants dans les zones dégagées où le couvert forestier est absent. 

Le danger d’incendie variera d’élevé à très élevé dans la majorité des régions cette semaine. Dans ces circonstances, la SOPFEU recommande d’éviter les brûlages de nettoiement. Le compostage et la collecte des résidus verts demeurent les meilleures options pour se départir des rebuts amassés lors des nettoyages printaniers. De plus, de nombreuses municipalités encadrent ou interdisent le brûlage.


 

Prudence avec les foyers à l'éthanol!

Au cours des dernières années, plusieurs incidents ayant causé de graves brûlures à des personnes sont survenus à la suite de mauvaises manipulations des foyers à l'éthanol.  L'éthanol peut produire des vapeurs inflammables; il ne faut donc jamais remplir un brûleur encore chaud!  Laissez refroidir l'appareil ou attendez au moins 15 minutes avant de remplir le réservoir et , lors de l'allumage, privilégiez l'utilisation de longues allumettes ou d'un long briquet afin de garder un maximum de distance entre vous et l'appareil. Enfin, assurez-vous que votre appareil satisfait aux normes canadiennes. 


 

Les cendres chaudes  janvier 2018

Les cendres de bois peuvent demeurer chaudes jusqu'à 7 jours et continuer de produire du monoxyde de carbone.  Au Québec, environ un incendie tous les 2 jours est causé par un mauvais entreposage de cendre chaudes!  Placez-les dans un contenant métallique à fond surélevé et muni d'un couvercle, puis déposez-le à l'extérieur, sur une surface incombustible, à plus d'un mètre des bâtiments.  vous pouvez également ajouter de l'eau ou de la neige aux cendres chaudes pour les refroidir.

 


 

 

Soyez prévoyant!

Après chaque chute de neige, déglacez et déneigez les sorties de votre domicile, incluant les fenêtres du sous-sol et les balcons, et assurez-vous que les voies d’accès menant à ces sorties soient désencombrées. Ainsi, vous pourrez évacuer rapidement en cas d’incendie et cela facilitera, du même coup, l’intervention des services d’urgence.

 


 

 

Pour un temps des fêtes lumineux :

  • Installez le sapin loin de toute source de chaleur
  • Choisissez des décorations lumineuses certifiées et en bon état
  • Évitez de surcharger le circuit électrique et éteignez avant d’aller au lit ou de quitter!  

Joyeuses fêtes en toute sécurité! 

 


 

Semaine de la prévention des incendies 2017 aura lieu du 8 au 14 octobre. 


C’est sur le thème « La prévention, c’est bon! C’est dans la cuisine que ça se passe! » que se dérouleront les activités de la Semaine de la prévention des incendies.

Le ministère de la Sécurité publique (MSP) et ses principaux partenaires souhaitent conscientiser les citoyens aux dangers potentiels d’incendie liés aux feux de cuisson. Le MSP encourage les municipalités à organiser des activités telles qu’une journée porte ouverte, des kiosques, des présentations, des mises à feu contrôlées et bien d’autres. 

 


 

Les dangers du monoxyde de carbone lors d'activités de plein air

Le danger d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) lors d’activités de plein air est préoccupant. Au même titre qu’en période estivale, plusieurs activités de plein air se tiennent l’automne.

Que ce soit au chalet, en camping, au camp de chasse ou de pêche, il est important de bien aérer son abri en tout temps car la plupart des appareils de plein air à combustible utilisés pour cuisiner, se réchauffer ou s’éclairer produisent du monoxyde de carbone (CO).  Comme ce gaz toxique est inodore, incolore, sans goût et indétectable par l’homme, seule la présence d’un avertisseur de CO peut vous alerter et vous sauver la vie!


 

NUMÉRO SPÉCIAL

Prévention des incendies dans les bâtiments agricoles

Le Service régional de prévention des incendies de la MRC des Maskoutains prévoit commencer l'inspection des bâtiments agricoles dans ses huit municipalités en 2017.  En attendant notre visite chez vous, nous souhaitons partager des conseils de base qui peuvent faire la différence en matière de sécurité incendie.  

 

 

   Chronique de la MRC des Maskoutains - Numéro spécial,  juillet 2017 


 

Les feux dans les terreaux et les végétaux

Saviez-vous que les terreaux d’empotage sont enrichis de plusieurs matières combustibles et contiennent souvent très peu de terre véritable? Qu’un mégot de cigarette non éteint peut se consumer pendant plus de trois heures?

Afin d’éviter qu’un incendie ne survienne, éteignez vos mégots dans un cendrier et non les boîtes à fleurs, le paillis ou toute autre zone de végétation!

 


 

 

Permis de brûlage sur le territoire de la MRC des Maskoutains

Un feu de branches sans embûche?

Chaque printemps, avec l'arrivée du beau temps, plusieurs d'entre vous nettoient leur terrain.  les intervenants en prévention des incendies de la MRC des Maskoutains vous rappellent que certains résidus peuvent être compostés ou réutilisés.

Si vous devez absolument procéder à un feu sur votre terrain, soyez responsable de vos actions et contactez votre municipalité et /ou votre service incendie local afin de connaître vos obligations et, s'il y a lieu, vous procurer un permis de brûlage. 

 

 

   Chronique de la MRC des Maskoutains - Numéro 8,  avril 2017 


Le ramonage   Mars 2017

La saison du chauffage au bois tire à sa fin! Pensez à faire ramoner votre cheminée dès maintenant par un ramoneur certifié. Il sera en mesure de déceler si elle est endommagée et conforme aux normes d’installation. Ne négligez surtout pas de faire une vérification visuelle à l’automne avant de la réutiliser!

 

 


 


Alarme incendie non fondée

Une alarme incendie non fondée est un signal indiquant le déclenchement d’un système d’alarme incendie relié à un centre de télésurveillance causant le déplacement inutile des pompiers. Vous avez la responsabilité d’agir de manière à éviter les fausses alarmes. Bon nombre de systèmes d’alarme incendie disposent d’une fonction de délai qui, lorsque activée, permet à une alerte de retentir jusqu’à 90 secondes avant la transmission du signal d’alarme à une centrale d’alarme.

Chronique de la MRC des Maskoutains - No 7,  janvier 2017